Onomastique et Parenté dans l’Occident médiéval.

C. Settipani and K. S. B. Keats-Rohan (eds.)

 

‘What’s in a name?’ is an unjustly neglected question to which historians have recently turned their attention. A number of groups are now studying a range of questions, following the evolution of the Germanic one-name system to the two-name system of the central middle Ages and the development of the modern three-name system. Name-giving and its rationale is of great importance in the study of any society, especially one as dominated by the family as the Middle Ages clearly was. The essays collected in this volume range widely from early medieval Ireland through France and Germany to the Holy Land exploring the relationship between families and their name-giving strategies. Most of the papers were presented at two round tables held in France at Saint-Jean d’Angely and in the Institut Historique Allemand de Paris under the presidence, respectively, of Szabolcs de Vajay and Karl Ferdinand Werner. The participants have since launched the Society for Onomastic and Kinship Studies in the medieval West. 

 

* * *

 

‘Que signifie le nom ‘?’ est la question trop souvent négligée vers laquelle les historiens ont récemment porté leur attention. Plusieurs équipes se penchent désormais sur un certain nombre de questions concernant l’évolution du mode de dénomination du nom unique germanique et de son passage au système à deux noms du moyen âge central puis à son développement au système actuel à trois noms. Les raisons qui président à la dévolution d’un nom sont d’une importance cruciale dans l’étude de toutes les sociétés, et plus particulièrement pour celles fondées sur la famille, comme c’était le cas au Moyen Age. Les travaux réunis dans ce volume vont de l’Irlande médiévale à la France et à l’Allemagne, et jusqu’à la Terre Sainte. Ils explorent les relations de parenté entre familles et leur stratégies onomastiques. 

 

La plupart de ces articles ont été présentés à l’occasion de deux tables rondes tenues en France, à Saint-Jean d’Angely et à l’institut Historique Allemand de Paris, sous la présidence respective de Szabolcs de Vajay et de Karl Ferdinand Werner. Les participants ont depuis crée la Société Onomastique et Parenté dans l’Occident médiéval. 

 

 

BACK to PUBLICATIONS

 

 

Email: prosop@history.ox.ac.uk